Nos projets
e-alerte-enlevement

L’extension de l’Alerte enlèvement

La création de l’Alerte enlèvement

En 2004, après l’enlèvement d’un enfant, Nicole Guedj, alors Secrétaire d’Etat aux droits des victimes, décide de transposer le dispositif américain, Amber Alert, en France. Depuis sa mise en place, en 2006, le modèle français de l’ Alerte enlèvement a été déclenché à neuf reprises et a déjà permis de sauver la vie de dix enfants.

 

La création de l’e-@lerte enlèvement

Pour étendre la diffusion du message d’alerte, jusqu’alors uniquement relayé sur les médias traditionnels, la Fondation Casques Rouges a créé, en mai 2009, l’e-@lerte enlèvement  sur Internet, en partenariat avec Orange, Free, SFR, Google, Yahoo!, Microsoft, Dailymotion, blogSpirit, l’ASIC (Association des Services Internet Communautaires) et Silicon Sentier.

Capture d’écran iPhone 1

Grâce à la mise en ligne de bannières, bandeaux ou vidéos sur les sites et portails web de chacun des partenaires, l’Alerte Enlèvement est désormais en mesure d’atteindre plus de 15 millions d’internautes.

Nicole Guedj raconte l’Alerte Enlèvement sur NRJ Paris

Retrouvez le communiqué de presse  du lancement de l’e-@lerte enlèvement

L’application mobile de l’Alerte Enlèvement

En 2010, la Fondation Casques Rouges s’est lancée dans le développement d’une application mobile pour iPhone, Blackberry, Androïd et Windows Phone 7. Ce projet, qui avait été sélectionné par Proxima Mobile, portail d’applications mobiles de services publics du gouvernement, a été réalisé avec le concours des sociétés faberNovel  et C4M Prod.

Depuis son lancement, cette application gratuite a été téléchargée par plus de 150 000 utilisateurs qui peuvent être avertis en instantané de l’enlèvement d’un enfant et contribuer ainsi aux recherches.

Récemment, ce sont nos voisins belges et suisses qui ont installé l’Alerte Enlèvement dans leur pays. Les Suisses pensent même désormais à la mise en place d’une application mobile sur le modèle de celle conçue par la Fondation Casques Rouges. Nicole Guedj a toujours soutenu et accompagné le combat de ses homologues belges et suisses et préconise depuis 2006, l’extension de l’Alerte Enlèvement à l’échelle européenne « pour dissuader les ravisseurs de traverser les frontières ».

Pour compléter son dispositif digital de solidarité citoyenne, la Fondation Casques Rouges souhaite établir un PARTENARIAT AVEC FACEBOOK, comme cela a déjà été initié pour Amber Alert aux Etats-Unis. Après l’enlèvement de la petite Elise en 2009, la Fondation Casques Rouges avait créé un groupe sur Facebook. Celui-ci réunit désormais 260 000 personnes et il s’agit désormais d’exploiter toute la puissance de Facebook pour permettre au plus grand nombre de s’impliquer dans les recherches d’enfants enlevés.

Retrouvez le communiqué de presse  pour l’extension du dispositif Alerte enlèvement à Facebook

 

Téléchargez l’application mobile de l’Alerte enlèvement sur iPhone sur Blackberry sur Android

Rejoignez le groupe Alerte enlèvement sur Facebook

Rendez-vous sur www.e-alertenlevement.fr